ATOS proche de la conciliation – Le blog Atos Bourse champion de l’info financière sur Atos sur les 6 derniers mois ! Nos pensées aux actionnaires qui ont à tort fait confiance à Atos… [Brève-blog]

 

C’est certes une triste nouvelle pour les actionnaires dont je ne fais plus partie depuis le 28 juin, mais maintenant, au moins vous savez où se trouve l’information fiable sur Atos.

Nous avons tout fait pour vous prévenir, vous inciter à la prudence. La prise de 10% du capital par Onepoint en 10 jours avec un effet mécanique sur le cours a donné l’illusion aux bullishs que tout était au mieux dans le meilleur des mondes.

Nous avions insisté que sans la montée de Layani, le cours serait entre 3 et 4€ et que la remontée à 7.50 était totalement surréaliste (les articles sont encore en ligne) et recommandé de sortir à ce prix. Sur les réseaux sociaux, il a été dit que je disais ça pour protéger ma VAD que je n’avais pas. 10% du capital en 10 jours. Comment penser que c’était une hausse fondamentale plutôt qu’un simple rebond technique.

50% des membres Boursorama m’ont craché dessus en disant que j’étais le dernier des crétins, à ceux-là, je me réjouis de vos pertes à venir. Pour les autres, je suis sincèrement désolé si je n’ai pas été assez convaincant.

Le blog a toujours pris la défense des actionnaires. Il a même créé une association, L’UDAAC, pour tenter de sauver Atos le 2 aout après la publication de la cession de TFCo. Le blog a tout fait pour tenter sauver Atos et ses actionnaires et je ne suis pas entré dans le bureau parce que je n’avais pas d’actions et donc je me sentais illégitime pour en être le président, mais sans cela, j’aurais occupé la présidence, c’était mon souhait.

Je ne sais pas si j’aurais changé les choses, mais j’aurais fait autrement, ça c’est sûr. J’aurais listé pour les membres, les bénéfices et les risques à rester sur Atos, afin que les membres soient conscients que tout en combattant avec l’Udaac ils prenaient un risque important.

Notre pensée va ce soir à ceux qui sont vont encaisser des grosses plus-values, y compris à ceux qui ont pris des positions au-delà de la prudence.

Mais nous n’oublions cependant pas que le blog s’est fait cracher dessus, insulté, alors que nous faisions tout pour vous mettre en garde. Nous en avons rajouté une couche après la fameuse phrase de Mustier, les actionnaires en derniers.

50% des membres Boursorama m’ont craché dessus en disant que j’étais le dernier des crétins, à ceux-là, je me réjouis de vos pertes à venir. Pour les autres, je suis sincèrement désolé si je n’ai pas été assez convaincant pour vous inciter au moins à alléger.

Donc excepté quelques dégénérés de Boursorama, comme Soleil78, nous ne nous réjouissons aucunement que certains d’entre vous perdent de l’argent au titre que le blog a eu raison sur 95% de ses articles depuis 6 mois, et excepté quelques actionnaires ayant défié toutes les règles du bon sens boursier et ce faisant ont influencé des PP « suiveurs », et je pense en particulier à Hervé Lescene à qui nous avions pourtant conseillé à de multiples reprises d’alléger sa position notamment lors d’un call, le 3 aout alors que l’action était à 8€.

Monsieur Lecesne s’est cru plus intelligent que tout le monde disant encore dernièrement des mensonges de natures à renforcer à tort la conviction des actionnaires longs, en disant via la presse que BDS avait 5 acheteurs ou que le prix mini de BDS était de 2M€. Donc pour Hervé Lescesne sa perte nous en touche une sans faire bouger l’autre. Il y a les ETF pour les investisseurs novices. Tout le monde peut donc jouer en bourse sans forcément boursicoter. La cyber quantique, ça n’est pas de la ventes d’agrumes…

Pour les autres, désolé pour votre patrimoine qui mettra plusieurs années avant que l’action retrouve une valeur décente, à supposer qu’elle y arrive.

J’ai de mon côté tout fait pour vous aider mais l’UDAAC que j’ai créé s’est déchainé contre son fondateur, tel un docteur folamour, comparant les articles du blog à de la presse de caniveau, me décrivant comme le diable et allant à l’encontre de l’idéal que j’avais en fondant l’Udaac, qui était de protéger le patrimoine des actionnaires via une communication transparente et non une communication propagandiste en cherchant simplement à influencer le cours.

Donc la réalité est là, un petit blog, irréductible gaulois, lutte depuis 18 mois face à la scission, et aux mensonges d’Atos, et a annoncé 48h avant les mass média… l’appel à l’aide du Tribunal de Commerce, ce qui signifie, De Facto, et sauf miracle, l’ouverture d’une conciliation probable sous quelques jours.

Un peu d’espoir malgré tout…

Le blog veut redonner un peu d’espoir. Depuis plusieurs semaines, il travaille sur une sorte de Class Action, une action en réparation avec une association appelée UPRA (Union Pour la Réparation des Actionnaires) longue mission au civil pour obtenir réparation des dommages auprès d’Atos et solidairement auprès de Bertrand Meunier, auprès des administrateurs et auprès des commissaires aux comptes. Cette action sera d’une complexité énorme et très couteuse. Nous aurons besoin du plus de preuves possibles et peut-être d’un sponsor, un fond qui prend à charge les sommes mais aussi une grosse partie des gains, mais il n’y a pas d’argent à avancer pour les plaignants. Pour quelqu’un qui a perdu 30 000€ remettre 15 000€ au pot pour se défendre sans certitude de réussir, Madame risque de ne pas être d’accord. On dit que je suis sexiste, mais tout le monde sait qu’au 21è siècle c’est madame qui porte la culotte.

D’ici 8 à 10 jours, le site Upra.fr sera disponible pour vous inscrire. Je ne referai pas l’erreur de l’Udaac, pour l’UPRA, je prendrais la présidence ou vice-présidence de l’association, avec une équipe ULTRA CARRÉE qui demandera un vote de confiance peu après la création de l’association. Car si j’ai plus d’actions, mes pertes, elles, n’ont pas encore été digérées et comptez sur moi pour me battre comme un forcené pour la réparation ! Il est rarissime dans ce genre d’action de récupérer la totalité de ses pertes. Alix est bienvenue pour se joindre à nous, car nous serons forcément plus nombreux que lui et bienvenu pour prendre un rôle important dans l’association, sauf si décide de sortir.

 

Maintenent un peu de musique…  Après 2000 heures de travail, des nuits blanches, des cachets pour dormir, c’est la minute narcissisme, avec le sentiment du devoir accompli, avoir donné le maximum d’informations aux actionnaires et d’avoir tout tenté entre le 1er Aout et le 10 septembre pour tenter d’éviter ce qui est arrivé.

 

 

====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. Cliquez ici. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Nous utilisons un pluggin officiel WordPress agréé CNIL.

 

 

 

 

4 Comments on "ATOS proche de la conciliation – Le blog Atos Bourse champion de l’info financière sur Atos sur les 6 derniers mois ! Nos pensées aux actionnaires qui ont à tort fait confiance à Atos… [Brève-blog]"

    • Je fais partie des actionnaires suiveurs. Je n’ai jamais voulu miser sur Atos jusqu’à ce début janvier quand il y a eu le mini rebond. J’ai acheté au plus haut. Puis le lendemain découvrir l’avis d’Oddo bhf, et le surlendemain l’interview catastrophe de Mustier dans le Figaro. Je regrette d’avoir moyenné à la baisse et mis une semaine à réagir pour tout revendre, mais je vous remercie pour la qualité de vos sources. Les mécanismes de la bourse ont beaucoup évolué depuis 3-4 ans. On ne peut plus se fier à nos anciennes formules pour battre le marché…

  1. Merci à vous !
    Vos efforts n’ont pas été vains et ne seront pas oubliés.
    Vous avez presque la matière d’un film.
    Très cordialement,

Leave a comment