ATOS : Qu’est-ce qu’à déclaré Onepoint à l’AMF sur ses intentions lors du franchissement du seuil des 10% ? [Article-blog & AMF]

 

Lorsqu’une société franchit à la hausse le seuil des 10% elle a contrairement au franchissement du seuil inférieur des 5%, en plus de la déclaration de franchissement elle-même, une obligation de déclaration d’intention, qui est ferme pour les 6 prochains mois (et les 12 prochains mois selon certains membres, si des experts en procédure AMF veulent confirmer ou infirmer, ils sont bienvenus par mail).

La grande nouvelle de ce courrier, c’est que ONEPOINT déclare n’avoir aucune intention de faire une OPA, tout comme le blog avait dit en être sûr à 99.99% (en précisant que les 0.01% étaient dans le cas où Layani fut devenu fou) qu’ils ne feraient pas d’OPA, car il faudrait vraiment fou pour faire une OPA sur une société avec 5 Md€ de dettes et dont la MOP est inférieure aux taux d’intérêts bancaires ou obligataires.

Donc pour tous les Boursomens qui rêvent d’OPA même à 8€, là où je disais il y a un an qu’une OPA à 18€ serait une excellente opportunité et je me faisais lyncher par la bande Lejohn46 qui estimait que lâcher l’action à moins de 52€ c’était pêché 😀

C’est ça le problème d’avoir raison avant tout le monde. Vous vous faites lyncher sur le moment et après personne ne vient vous dire « putain, Marc quand tu nous disais d’accepter une OPA entre 18 et 20€ tu avais sacrément raison. Bien vu l’ami… »

Et quand l’action sera à 2€, tout le monde espèrera une OPA à 4€, et personne ne viendra me dire « on aurait dû t’écouter à l’époque ». Mais enfin, c’est vie, il faut l’accepter. 52% des Français ont voté contre De Gaulle en 69 en 80% des Français souhaiteraient qu’il soit ressuscité.

Enfin Onepoint en plus ne de pas faire d’OPA déclare ne pas vouloir prendre le contrôle de Onepoint. Or compte tenu de la dispersion de l’actionnariat, du taux de participation autour de 35%, avec 18% du capital, Onepoint aurait le contrôle car ça lui donnerait 51% des suffrages exprimés. Il lui suffirait de révoquer le board, mettre ses administrateurs à la place et elle aurait le contrôle. Bien entendu on ne peut pas spéculer sur la participation, mais avec une petite marge de sécurité, à 20% Onepoint a le contrôle de Atos.

Donc que je vous dis ci-après que Onepoint n’ira pas au-delà de 13% tout cela a une certaine logique.

===

Cela veut dire aussi que les achats de Onepoint, quand bien-même, ils continueraient, ce que nous ne croyons pas, ou bien sûr à la marge, 12 ou 13% du capital. D’ailleurs, nous pensons qu’il est d’ores et déjà à 12%, dans la mesure où seul le franchissement des 10% est déclaratif, mais pas les achats ultérieurs. La seule obligation est de déclarer la position le jour de l’envoi du courrier à l’AMF.

Notre avis et vous le connaissez est qu’il a fait acheter 1.5 à 2% du capital par portage et qu’il lui suffit maintenant de déboucler le portage sans être dans l’illégalité vu que la déclaration est faite.

Nous maintenons notre opinion avec l’article publié il y a 2 mois « Layani a fait tapis avec ses 10% », et ce serait nous chercher une vilaine querelle que de nous dire qu’à 12% ça fait une différence. Si Layani atteignait ou dépassait les 15%, là, nous ferions des excuses publiques à nos lecteurs. Mais en dessous, que ce soit 10 ou 12 ou 13% ça change très peu la somme et la donne, je préviens les chipoteurs 🙂 .

Et vous verrez, Layani n’ira pas à 15% 😉

===

DÉCLARATION AMF réalisée par Onepoint et publiée sur le site de l’AMF

 

1. Par courrier reçu le 13 décembre 2023,

 

la société par actions simplifiée Onepoint1 (29 rue des Sablons, 75016 Paris) a déclaré avoir franchi en hausse, le 8 décembre 2023, les seuils de 10% du capital et des droits de vote de la société ATOS SE et détenir, à cette date, 11 269 987 actions ATOS SE représentant autant de droits de vote, soit 10,11% du capital et des droits de vote de cette société

Ce franchissement de seuils résulte d’une acquisition d’actions ATOS SE sur le marché. Le déclarant a précisé détenir, au 13 décembre 2023, 12 414 101 actions ATOS SE représentant autant de droits de vote, soit 11,14% du capital et des droits de vote de cette société.

 

2. Par le même courrier, la déclaration d’intention suivante a été effectuée :

« La société Onepoint SAS déclare les intentions suivantes pour les six prochains mois :

– les acquisitions des titres ATOS SE réalisées par Onepoint SAS ont été financées sur fonds propres ; Onepoint SAS n’agit pas de concert avec d’autres parties vis-à-vis d’ATOS SE ;

– Onepoint SAS entend poursuivre ses achats de titres ATOS SE en fonction des conditions de marché ;

– Onepoint SAS n’envisage pas de prendre le contrôle ATOS SE;

en ce qui concerne la stratégie envisagée vis-à-vis ATOS SE, Onepoint SAS :

 reconnaît la pertinence d’une séparation de Tech Foundations d’avec ATOS SE, pour autant que cette séparation, si elle devait être décidée et réalisée par la voie d’une cession, intervienne à des conditions significativement améliorées par rapport à celles du projet de cession annoncé le 1er août 2023 ;

 entend exploiter toutes les complémentarités des deux groupes en matière d’expertise métier, fonctionnelle et technologique pour mettre œuvre le partenariat annoncé le 7 décembre 2023 dans les domaines du cloud, de l’intelligence artificielle, et de la décarbonation;

 hormis les points ci-dessus, n’entend mettre en œuvre aucune des opérations visées à l’article 223-17 I, 6° du règlement général ;

– Onepoint SAS n’est partie à aucun accord ou instrument financier visé à l’article L. 233-9 I 4° et 4° bis du code de commerce ;

– Onepoint SAS n’est partie à aucun accord de cession temporaire relatif aux actions ou aux droits de vote d’ATOS SE ;

– Onepoint SAS souhaite disposer, dès que cela sera possible, de trois représentants au conseil d’administration d’ATOS SE, ce nombre étant susceptible d’évolution en fonction du niveau de détention auquel se stabilisera la participation de Onepoint SAS.

Original 

Téléchargeable à https://bdif.amf-france.org/fr/details/223C2047

====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. Cliquez ici. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Nous utilisons un pluggin officiel WordPress agréé CNIL.

 

 

Be the first to comment on "ATOS : Qu’est-ce qu’à déclaré Onepoint à l’AMF sur ses intentions lors du franchissement du seuil des 10% ? [Article-blog & AMF]"

Leave a comment