Philippe Oliva claque la porte de Atos – Yannick Tricaud favori pour BDS, mais… (Brève-blog)

Comme prévu, Atos arrive après la cavalerie et, après que le tout Paris soit déjà au courant depuis hier, et confirme via un CP (voir fin d’article) la nomination en fanfare d’Yves Bernaert. Ils auraient mieux fait de faire un communiqué plus court et de l’annoncer hier 😀

C’est donc tout chaud, et déjà l’arrivée du nouveau DG ne fait pas que des heureux.

Selon des informations internes, Philippe Oliva claque la porte. Selon Atos « il quitte le groupe ». En effet, le communiqué de presse de Atos est laconique, c’est écrit tout à la fin, j’ai dû m’y reprendre à 2 fois pour le voir. Mais il semble qu’il confirme, puisque c’est écrit « Philippe Oliva quitte le groupe ». D’habitude, il y a marqué « pour un nouveau challenge », ou « pour raisons personnelles… ». Si j’ai des infos plus précises, je referai une « brève » sous 48h.

C’est compliqué à savoir si c’est un départ volontaire, un remerciement ou un accord transactionnel. Mes sources me disent qu’on lui aurait promis la DG de Eviden SE (new Atos) et qu’il n’aurait pas apprécié le revirement de Meunier, d’où une dégradation de leurs relations depuis quelques semaines, alors qu’à l’AG ça faisait plutôt « love-love » entre Meunier et Oliva.

Yannick Tricaud le CEO Europe du sud (et membre du comex) tapait à la porte de BDS depuis plusieurs jours, tel un enfant réclamant un gâteau; c’est donc une opportunité en or pour lui. Reste à savoir si le nouveau DG sera de cet avis. Car il se dit aussi qu’il ne fera pas forcément partie de l’organigramme prévu par le nouveau DG qui arrive avec plusieurs cadres N+1 et N+2 dans ses valises.

Donc, on peut autant imaginer à ce stade qu’il prenne la tête de BDS, qu’il prenne la porte de Atos 😀

Ça serait un soutien de poids en moins pour la coordinatrice CFDT…

Enfin dans les dernières petites infos anecdotiques, Diane Galbe après avoir déjà quitté la DGA il y a quelques semaines, rejoint l’organigramme de TFCo sans plus de précisions. Ces camarades d’Atos l’ont déjà affublé d’un nouveau sobriquet Mme « tournez-manège ».

En ce qui concerne les rumeurs et pour laquelle j’ai besoin d’un peu de temps pour vérifier. Caroline Ruellan en désaccord avec Bertrand Meunier, quitterait le board. On arrive sur des rotations jamais vu. Départ de Lynn Paine, non-renouvellement de Monsieur le premier ministre, limogeage de Vinvek Vavrinath (officiellement départ), et enfin Caroline Ruellan, on se retrouve avec  un board de rookies en pleine crise.

===

Nous pensions et l’avons exprimé que Philippe Oliva n’était pas à sa place en tant que DG d’Eviden, mais nous pensons qu’il a des qualités évidentes (sans faire de jeu de mot) et qu’il pourra les exprimer dans un environnement plus adapté à ses qualités, à savoir DG d’une ESN entre 500 et 1Md€ et le blog lui souhaite le meilleur pour le futur.

===

Communique de Presse d’Atos SE

Yves Bernaert est nommé Directeur Général du Groupe Atos

Paris, le 4 octobre 2023

Le Conseil d’administration d’Atos, réuni le 3 octobre 2023, suivant les recommandations du Comité des Nominations et de Gouvernance, a nommé Yves Bernaert Directeur Général du Groupe Atos. Sa prise de fonction est effective ce jour. Il sera proposé à l’Assemblée générale de le nommer Administrateur.

Après avoir achevé en juillet 2023 la séparation opérationnelle interne d’Atos en deux entités distinctes, le Groupe est dorénavant en ordre de marche pour mener à bien sa transformation.

En nommant Yves Bernaert à la tête d’Atos, le Conseil a fait le choix d’un dirigeant aux compétences reconnues dans l’industrie des technologies et de la transformation digitale.

Il aura pour première mission de mener à bien les prochaines étapes du plan de transformation, et d’accélérer le redressement des activités du Groupe. Dans l’éventualité où la finalisation de la séparation venait à être décidée par le Conseil d’administration, il serait ensuite exclusivement en charge de développer le nouveau groupe Eviden, seul acteur français d’envergure mondiale en mesure d’offrir une gamme complète de solutions pour la transformation numérique, y compris des solutions digitales, de cloud, d’IA, de cybersécurité et de calcul de haute performance.

De plus, il conduira aux côtés de Paul Saleh, Directeur Financier du Groupe, les négociations exclusives en cours avec EPEI sous la supervision du Conseil d’administration en vue de l’approbation du projet d’opération et des augmentations de capital envisagées par l’Assemblée générale.

Bertrand Meunier, Président du Conseil d’administration d’Atos, a déclaré : « Au nom de l’ensemble du Conseil, je suis très heureux d’accueillir Yves Bernaert en tant que Directeur Général d’Atos. Ses qualités personnelles et professionnelles, sa capacité à conduire les équipes pour mener des transformations d’envergure, sa fine connaissance des enjeux de notre industrie et sa conviction du rôle essentiel de notre secteur pour répondre aux enjeux de souveraineté numérique nationale et européenne, font de lui le dirigeant dont Atos a besoin. L’ensemble du Conseil tient à remercier Nourdine Bihmane, Philippe Oliva et Diane Galbe, qui ont jusqu’ici mis en œuvre le plan d’amélioration de la performance opérationnelle du Groupe et son projet de transformation stratégique. »

Yves Bernaert, Directeur Général d’Atos, a déclaré : « Je suis très heureux de rejoindre le groupe Atos. Après plus de 30 ans passés dans le secteur des technologies, je sais qu’Atos possède de grands atouts et j’ai un grand respect pour les compétences mondialement reconnues des équipes. Atos dispose de capacités technologiques remarquables et occupe des positions solides dans de nombreux domaines stratégiques. C’est pourquoi, avec le soutien du Conseil d’administration et la mobilisation continue des femmes et des hommes du Groupe, je suis convaincu que nous ferons face aux importants défis qui nous attendent et réussirons la transformation engagée pour renouer avec le succès. »

Nourdine Bihmane est nommé Directeur Général Adjoint d’Atos en charge de Tech Foundations. Philippe Oliva a pris la décision de quitter le groupe au terme d’une période de transition. Diane Galbe a rejoint les équipes de Tech Foundations.

Biographie d’Yves Bernaert

Yves Bernaert, 55 ans, a démarré sa carrière en tant qu’auditeur chez PWC avant de rejoindre en 1992 Accenture, un des leaders mondiaux des services du numérique. Après avoir occupé plusieurs postes de direction en France et à l’international, il a été ces 9 dernières années CEO Europe d’Accenture Technology. Sous sa direction, Accenture Technology Europe a connu une croissance à deux chiffres en se concentrant sur les nouvelles technologies digitales (Cloud, Data & AI et Sécurité) avec ses équipes et l’ensemble des partenaires de l’écosystème.

Yves Bernaert est également Président du Conseil d’administration de 1001 Fontaines, une ONG française qui permet un accès durable à l’eau potable aux populations vulnérables et ambitionne de déployer son modèle à grande échelle pour doubler le nombre de bénéficiaires et atteindre 2 millions en 2025.

 

***

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. L’espace inscription est sur page d’accueil en haut de la colonne de droite, juste sous le price-ticker de l’action (sur la version PC du blog).  Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 

Be the first to comment on "Philippe Oliva claque la porte de Atos – Yannick Tricaud favori pour BDS, mais… (Brève-blog)"

Leave a comment