Eviden va offrir à Airbus si la vente de BDS aboutit, le contrat du centre de données modulaire pour héberger JUPITER, le premier Exascale Européen [Article-Blog]

 

Préambule : Atos a remporté il y a 3 mois, le contrat EuroHPC dit « JUPITER » pour 500M€ en partenariat avec un consortium allemand, la part Atos étant de 213M€.

C’est fois-ci, Atos vient de remporter un nouveau contrat d’EuroHPC, mais il s’agit de la fourniture non pas du super-calcultateur (HPC) en lui-même, mais le centre de données (comprendre le batiment et les structures électriques Ad Hoc), dont on se doute qu’il s’agit essentiellement de la maitrise d’œuvre sachant qu’il y a peu de maçons parmi les 100 000 employés d’Atos 😀 . Néanmoins, dans la salle abritant le HPC des modules  de refroidissement seront fabriqués dans l’usine d’Angers, future propriété d’Airbus et en cours d’audit.

D’autre part il n’y a pas d’information si Atos sera le seul prestataire ou si comme pour le HPC lui même il s’agit d’un contrat via un consortium. Comme d’habitude, la transparence règne chez Atos.

Donc sachant que la livraison du projet se fera fin 2025, c’est un contrat que Eviden offrira sur un plateau dans le portefeuille d’activité cédé à BDS, deal que Paul Saleh, je le répète considère comme acquis puisqu’il a précisé dans un call aux 732 tops managers vendredi, il y a 8 jours ne pas avoir étudié de plan B en cas d’échec du deal, à part une restructuration du capital et de la dette « à la Casino ». Scénario qui selon Paul Saleh n’arriverait que en toute dernière extrémité. Ce que l’on nous a dit le 3 janvier à propos de mesures de protections judiciaires. Or qui à l’époque imaginait qu’en parallèle de ce communiqué, Jean-Pierre Mustier avait déjà pris rendez-vous pour consulter Hélène Bourlougoux du Tribunal de Nanterre et que 9 jours après Le Figaro annonçait que soit un mandat Ad Hoc, soit une conciliation, étaient en phase finale de décision.

Donc chez Atos la notion de « dernier recours » est sommes toutes très subjective 😀 😀 et n’est en aucun cas un signe de durée très lointaine. 🙂

 

======

Communiqué Atos SE

Paris, France – 23 janvier 2023 – Eviden, la ligne d’activités d’Atos leader dans le digital, le cloud, le big data et la sécurité, annonce aujourd’hui avoir remporté un contrat auprès du centre de recherche Jülich (Allemagne) pour la construction du centre de données modulaire qui accueillera le supercalculateur EuroHPC JUPITER, le premier système exascale d’Europe. Ce contrat fait suite à la récente sélection d’Eviden comme chef de file du consortium pour la fabrication du système JUPITER, en octobre 2023, une marque de confiance renouvelée de la part du centre de recherche Jülich.

 

Vue d’artiste du futur data center modulaire

Grâce à une conception unique, Eviden assemblera un ensemble d’environ 50 modules préconstruits et interchangeables – parmi lesquels 20 conteneurs informatiques, 15 conteneurs d’alimentation électrique et 10 conteneurs logistiques (hall, atelier, entrepôt, etc.) – sur 2 300m² pour former un centre de données complet, clé en main.

Avec cette solution modulaire, le client pourra bénéficier de plus de flexibilité et d’agilité sur le long terme, avec une plus grande facilité de mises à jour ou de remplacement de modules individuels, indépendamment du reste du système. Contrairement aux systèmes actuels avec lesquels le démantèlement d’un système obsolète et la mise à niveau du centre de données pour prendre en charge les nouvelles technologies peuvent prendre des semaines ou des mois et entraîner une longue indisponibilité, il suffit d’enlever un module et de le remplacer par un autre doté d’une configuration informatique mise à niveau. Il en va de même pour le sous-système d’alimentation et la zone logistique.

Comparée aux centres de données traditionnels, cette approche innovante et flexible montre une fois de plus les capacités d’intégration d’Eviden pour fournir une solution de calcul haute-performance complète, avec des coûts divisés par 3 et un délai de livraison réduit de 50%. Fabriqués dans l’usine Eviden d’Angers (France), les racks de calcul du système JUPITER seront intégrés dans les conteneurs avec le système de refroidissement, l’alimentation, le réseau et le câblage directement dans l’usine, avant la livraison chez le client. Cette étape clé permet d’accélérer considérablement le processus d’installation et de réduire le risque de découverte de défauts chez le client.

L’éco-efficacité globale de tout système de calcul étant devenue une préoccupation majeure, la conception de ce centre de données modulaire permet de réduire la consommation d’énergie, d’améliorer le recyclage des matériaux utilisés et d’améliorer globalement l’efficacité énergétique. Grâce à la technologie de refroidissement libre d’Eviden intégrée au refroidissement à eau chaude breveté du supercalculateur, la chaleur générée par le système Exascale offrira également une meilleure capacité de réutilisation de la chaleur au sein du centre de recherche de Jülich.

Thomas Lippert, directeur du Centre de recherche de Jülich, Forschungszentrum Jülich, a souligné : « JUPITER sera peut-être le supercalculateur d’IA le plus puissant au monde ! Son architecture informatique modulaire permet d’atteindre un niveau d’efficacité énergétique particulièrement élevé. Cependant, son énorme puissance de calcul s’accompagne d’exigences en matière d’approvisionnement énergétique qu’aucun centre de données scientifiques en Allemagne n’a été en mesure de satisfaire jusqu’à présent. Je me réjouis que le centre de données modulaire permette désormais de créer très rapidement une telle infrastructure d’approvisionnement, qui offrira également la possibilité d’utiliser l’énergie thermique générée lors du refroidissement pour chauffer le campus de Jülich. »

Emmanuel Le Roux, SVP, Directeur HPC, IA et Quantique chez Eviden, Groupe Atos, a déclaré : « Ce nouveau contrat, qui bénéficie à la souveraineté scientifique et économique de l’Europe ainsi qu’à sa compétitivité, est une grande fierté pour le Groupe. Nous sommes très honorés de participer à l’aventure exascale de l’Europe en dirigeant le consortium de fabrication de JUPITER et désormais également en délivrant le centre de données qui hébergera le système. Ces deux contrats stratégiques démontrent la position d’Eviden en tant que partenaire de confiance ainsi que son engagement pour une performance technologique unique et innovante avec une consommation d’énergie réduite. »

 

====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. Cliquez ici. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Nous utilisons un pluggin officiel WordPress agréé CNIL.

 

 

Be the first to comment on "Eviden va offrir à Airbus si la vente de BDS aboutit, le contrat du centre de données modulaire pour héberger JUPITER, le premier Exascale Européen [Article-Blog]"

Leave a comment