PARTIE 2 : Cash/Dette Atos FY2023 – Réunion banques – Management leaks et estimations blog [Article-blog]

 

Dans cette partie 2 nous allons enchainer sur le Free Cash Flow. Lors des résultats du 28 juillet ou le call du 1er aout, soit Nathalie Sénéchault soit Paul Saleh avec expliqué qu’ils utilisaient la technique du FCF normalisé, qui n’incluait pas la rentrée des cessions, ce qui parait cohérent car si on enlève le FCF du S2 en 969€ à la dette nette de 2321M€ on arrive à 1350M€ et la dette était de 1450M€.

Donc j’ai la quasi-certitude qu’Atos a changé sa méthode du calcul de FCF et intègre les cessions dans le FCF et que le FCF annoncé est le FCF global et non le FCF opérationnel.

VENTES :

-Unify 93M€

-EcoAct : 140M€

-STT jvt avec Syntel : 157M€ (estimation avec une fourchette entre 150 et 200M€. Nous prenons une valeur conservative à desein.)

TOTAL : 400M€.

Donc le FCF selon l’hypothèse blog serait -100M€ en incluant les 400M€ de cessions. Sans ces cessions on serait à -500M€ de FCF brulé sur l’opérationnel.

Nous avons contacté il y a 48h Paul Saleh, qui n’a pas souhaité répondre à notre email tout en parlant de « blogs » dans ses calls. « don’t believe what you can read in mass medias or blogs ».

Donc le FCF opérationnel est de -500M€ et nécessiterait un profit Warning. Le FCF du S1 lui n’incluait pas la ventes de Atos Italia selon ce qui avait été dit à l’époque. Sachant que Nathalie Sénéchault qui venait d’apprendre qu’elle était limogée était fébrile et très tendue.

Vous avez pu lire dans l’article Hiroshima qu’il y a un écort de 1.47Md€ entre la dette nette du 30/06 et du 31/12. Avec 2.321 et 3.6Md€ chiffre provisoire annoncé par Yannick Tricaud membre du Comex et annoncé dans un deuxième call aux membres du CSE (syndicats).

Il n’y a que deux possibilités, soit Atos a bien brulé 1.2Md€ de cash, mais ne le considère pas comme de l’opérationnel, mais lié à des changements de techniques comptables (fin du reverse factoring), soit Atos a eu un recours massif à l’affacturage  au T4 et compte tenu du chiffre devenu très élevé, a intégré l’affacturage de hors bilan à l’intégrer dans les dettes financières.

Même dans cette hypothèse selon nous le cash est entre 1.9Md€ et 2.1Md€ soit très très loin du niveau minimum annoncé par Atos.

(Données Atos SE)

LA RÉUNION DES BANQUES

Selon nos infos et celles de Matthieu Pechberty de BFM, la réunion s’est très mal passée et certains pensent qu’Atos a relevé ses demandent pour faire marche arrière sur le vente de TFCo et que Kretinsky n’ait pas d’autre choix que de refuser.

Du coup, selon Paul Saleh, la réponse du pool bancaire sera seulement fin mars. Il apparait dès lors évident que les banques conseils attendent la réussite ou non du deal Airbus pour renouveller leur ligne de crédit;

Nous pensons que l’impact sur les commandes clients. Ceux-ci étaient prêts à attendre jusqu’à fin janvier le report de la ligne de crédit à fin 2026, mais nous avons mal les directeurs des achats, signer des contrats pluriannuels sans avoir une certitude que la ligne de crédit sera renouvellée.

Donc Paul Saleh a dit à ses cadres que le pool bancaire donnera sa réponse seulement fin mars.

Dans les dossiers Casino et Orpéa, même en pleine crise les clients monoprix sont continués à aller au monoprix, les seniors clients de Orpéa n’ont pas quitté leur maison de retraites Orpéa ou à la marge, surtout que l’approvisionnement en couche et rations alimentaires normales a été rétabli et du personnel embauché.

Dans le cas Atos, sans garantie sur le renouvellement de la ligne de crédit, on peut avoir un écroulage type chateau de cartes.

 

Paul Saleh a dit qu’il croyait toujours à la conclusion du deal Kretinsky et espérait toujours arriver à sa conclusions.

GROSSE LANGUE DE BOIS.

Si Paul Saleh voulait vraiment la conclusion du deal TFCo, il aurait conditionné son acceptation du poste de DG à la réduction du prix. S’il a accepté le poste alors qu’il est très solicité vu son CV, c’est qu’il souhaite garder TFCO et il a dit que Eviden resterait à priori comme marque commerciale seulement, mais n’était pas intéressé par le marketing pour l’instant et que la priorité de la société était sa situation financière.

Toutes ses infos sont 100% fiable et nous tenons à la disposition de l’AMF et à la justice le cas échéant cette bande son du call de Paul Saleh aux 700 top managers.

Extrait de notre source :

 

Lire Partie 3, le deal Airbus

====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. Cliquez ici. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Nous utilisons un pluggin officiel WordPress agréé CNIL.

 

 

 

Be the first to comment on "PARTIE 2 : Cash/Dette Atos FY2023 – Réunion banques – Management leaks et estimations blog [Article-blog]"

Leave a comment