Yves Bernaert, nouveau DG d’Atos – L’homme invisible [Brève-blog]

 

Remercié d’Accenture Europe après un plan de 200 licenciements en France, Yves Bernaert a été repêché par Liz Tinkham, administratrice et présidente du comité des nominations et elle-même remerciée d’Accenture en 2017.

Compagnons d’infortunes, ça rapproche.

Entre Mustier qui est le voisin de Meunier, Caroline Ruellan qui est administratrice à l’ADAM et pistonnée par Colette Neuville ex-administratrice ; et l’éternelle Liz Tinkham (éternelle, car elle semble faire partie des meubles depuis son arrivée) administratrice référente, présidente du comité des nominations, qui repêche Yves Bernaert, compagnon d’infortune d’Accenture à la DG,

Il devait faire venir le 2 novembre 2 lascars d’Accenture dont un pour remplacer Philippe Oliva. Leur aurait-il dit « attendez quelques semaines mon feu vert, finalement ici, c’est pas tout comme Bertrand Meunier m’avait dit » 😀 . Y’a effectivement une belle blonde, mais elle déjeune avec David Layani et pas avec moi…

On en finit par se demander quand on choisira l’expertise informatique et la compétence chez les cadres dirigeants d’Atos avant le pistonage. Car au final, Philippe Oliva en préavis aura plus parlé à la conférence call que Yves Bernaert.

Il a réussi à battre le record de rapidité des conf call résultats de Atos, 7mn30 hors questions réponses le 26 octobre. J’avais jamais vu ça. Puis « passons aux questions réponses… »

Et qu’il n’aille pas nous sortir qu’il venait d’arriver dans Atos. Stéphane Lhopiteau le 18 mai 2022 arrivé 6 jours avant comme DAF avait présenté les comptes comme s’il était depuis 10 ans dans le groupe !!

Les retours internes sur Yves Bernaert sont mitigés. J’ai pas de mauvais avis, mauvais, mais pas de bons avis non plus. Très discret apparemment, « on le voit très peu ».

En tout cas une conférence calls le 26 oct dernier de 7mn30, j’avais jamais vu ça en deux ans. Allez  zou, fini, « maintenant questions-réponses ».

Bref, Yves Bernaert a fait un call de 5mn le lendemain de son arrivée aux employés. Une petite interview d’un quart de page pour ne rien dire dans La Tribune et récemment un salarié m’a envoyé ça :

« Je viens d’assister à une vidéoconférence interne de Bernaert destinée à tous les employés.

Creux, très creux » :

– « content de l’arrivée de Layani qui démontre que les investisseurs ont confiance en Atos. Ça va en attirer d’autres » (comment dire ?)
– « on est experts, on est géniaux, on va continuer à travailler la main dans la main, Atos et Eviden »

Monsieur Bernaert, ça serait bien que vous sortiez de l’hivernage avant le début de l’hiver, qu’on sache ce que vous avez dans le ventre, parce que pour le moment, à l’instar la photo d’illustration, vous êtes un peu l’homme invisible !

Ou alors, vous voulez battre le record de Pierre Barnabé de 3 mois et une semaine après le licenciement d’Elie Girard et en attendant l’arrivée de Rodolphe Belmer.

En tout cas, on dirait qu’Alia Iassamen vous a déjà offert le thé à la menthe et les petites pâtisseries qui vont avec, car elle vous appelle déjà par votre prénom. Alia Iasammen, c’est la future ex-n°1 de la CFDT Atos.

=====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. L’espace inscription est sur page d’accueil en haut de la colonne de droite, juste sous le price-ticker de l’action (sur la version PC du blog).  Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 

Be the first to comment on "Yves Bernaert, nouveau DG d’Atos – L’homme invisible [Brève-blog]"

Leave a comment