Premier succès AWS-ATOS avec un contrat réalisé par Atos pour Siemens (mémo ATOS SE)

Atos signe sont premier contrat AWS avec Siemens

Brève-blog d’après communiqué Twitter Atos SE. 

Il faut bien un début à tout. Lors de la présentation des résultats 2022, les analystes avaient demandé à Nourdine Bihmane les premiers résultats du contrat AWS. Celui-ci avait botté en touche.

On apprend enfin par le Twitter Corporate d’Atos que ATOS-POLOGNE a signé le premier contract d’accompagnement des équipes SIEMENS Poland pour mission de migration vers le cloud AWS. (heureusement qu’il y a un contrat d’1Md€ sur 5 ans signé pour de l’infrastructure 🙂 )

Le montant du contrat n’a pas été révélé, mais les équipes d’Atos-Pologne avaient l’air motivées. A ce stade c’est un succès d’estime, mais il faut bien un début à tout et je pensais que les premiers contrats seraient plutôt signés en mai ou en juin car 2000 personnes à former, ça se fait pas en un mois. Il faut des rotations d’effectifs, vous imaginez bien qu’Atos va pas envoyer 2000 ingénieurs en une fois chez Amazon, plutôt à un rythme de 100 à 150 ingénieurs par mois, soit 12 à 18 mois de latence pour former toute la première tranche. Je rappelle (voir interview stack) qu’à terme Nourdine Bihmane veut « certifier AWS » 20 000 ingénieurs, techniciens, commerciaux et assistantes. Le timing n’a pas été précisé, mais on peut vraissemblablement tabler sur 3 ans pour le chiffre de 20 000 collaborateurs formés par AWS. Attention pour le chiffre de 20 000 c’est pas que des ingénieurs. Ca inclue l’ensemble des collaborateurs en contact avec le client pour un dossier AWS et concerne aussi des commerciaux, des assistantes, où la formation AWS peut n’être de quelques jours seulement, là où elle est de plusieurs semaines pour un ingénieur, voir plusieurs mois pour un technicien.

Dans mon article « et s’il y avait une autre pépite oubliée dans Atos?« , j’estimais le potentiel de CA sur les contrats d’accompagnement AWS sur 2023, une fois la formation des 1000 premiers ingénieurs réalisée au S1, à environ 120M€/150M€ et quasi exclusivement au S2-2023.

Cette première mission me fait mentir  🙂 .

Sur 2024, j’estimais le potentiel de facturation de contrats d’accompagnement à la migration AWS à 270M€/300M€ et 500M€ sur 2025.

Ca a été une décision très courageuse de Nourdine Bihmane de faire entrer le loup dans la bergerie. Mais je ne peux que dire respect, car les prestations de service d’accompagnement à la migration vers le cloud seront à des niveaux de MOP bien plus élevé que le CA perdu dans l’infrastructure classique avec une MOP à minima.

Si TFco ne devait faire que 4.5Md€ de CA mais avec une MOP de 7%, je pense que tout le monde serait content!!

Publié par Map, le 16/03/2023 à 6h50, modifié le 21/03/2023 à 13h15.

 

 

 

 

Be the first to comment on "Premier succès AWS-ATOS avec un contrat réalisé par Atos pour Siemens (mémo ATOS SE)"

Leave a comment