Atos : Me Bourbouloux pousse les créanciers à choisir entre Daniel Kretinsky et David Layani [BFM Business]

L’administratrice judiciaire Hélène Bourbouloux a demandé aux créanciers du groupe de prendre position. Elle cherche à établir les forces en présence pour aider Atos à trancher.

C’est à la fois étonnant et de circonstance. À trois jours des élections européennes, Atos appelle aussi ses créanciers à voter. L’administratrice judiciaire, qui gère la conciliation entre le groupe de services informatiques et ses prêteurs a, selon plusieurs sources, envoyé un formulaire à l’ensemble des fonds d’investissement et banques qui portent les 4,9 milliards d’euros de dettes.

Matthieu Pechberty 
.
Depuis plusieurs jours, Hélène Bourbouloux ne parvient pas à départager les partisans de David Layani et Daniel Kretinsky, les deux candidats à la reprise d’Atos. Pourtant, le camp du fondateur de Onepoint martèle qu’ils ont emporté l’adhésion de la majorité des créanciers porteurs d’obligations, qui pèsent la moitié de la dette, soit 2,4 milliards d’euros.
.

Pression sur le conseil d’administration

Dans son document officiel publié lundi, Onepoint assure que les signataires de cet accord représentent 36% des fonds obligataires et qu’il discute avec d’autres pour augmenter ce taux à 60%.

« Nous avons aussi des banques étrangères qui nous suivent, assure un proche de David Layani. La moitié de tous les créanciers sont derrière nous. » [Ndrl blog: en incluant la BCE qui suivra le gagnant donc Kretinsky a aussi 50%]

Commerzbank et Barclays seraient prêtes à rejoindre David Layani. Même assurance du côté des fonds obligataires: « ils ont rejeté l’offre de Daniel Kretinsky », promet un de leur représentant.

Un discours destiné à mettre la pression maximale sur le conseil d’administration d’Atos qui se réunit une nouvelle fois mercredi soir. Et qui semble agacer jusqu’au sommet du groupe. Contactée, la direction n’a pas souhaité commenter.

« Les vrais signataires ne sont pas nombreux, assure un proche du groupe. Les autres font la girouette entre Layani et Kretinsky pour faire monter les enchères. »

En face, Daniel Kretinsky est suivi par la plupart des banques françaises et espère rattraper quelques établissements étrangers comme Unicredit et ING. Mais là encore, certaines sont mouvantes comme Natixis ou la Société Générale. « Je n’ai jamais vu une situation aussi instable », s’étonnent plusieurs protagonistes.

Fixer la position des créanciers

Cette incertitude ne plait pas à l’administratrice judiciaire, Hélène Bourbouloux, qui a envoyé à tous les créanciers ce questionnaire pour qu’ils se positionnent. Selon plusieurs sources, chacun doit « privilégier un candidat mais dire aussi s’il est prêt à suivre le camp d’en face ». L’objectif est de compter les votes, départager les camps et surtout et tester la véritable opposition des créanciers envers les deux candidats. Afin de pouvoir former une « majorité » prête à rejoindre l’un des deux candidats. Mis à part BNP Paribas qui refuse de rejoindre David Layani, aucun autre n’a, pour le moment, manifesté une prise de position aussi radicale.

Le milliardaire tchèque tente toutefois de rallier les créanciers qui hésitent encore. Selon plusieurs sources, il a amélioré une nouvelle fois son offre de reprise d’Atos. Le montant de dette qu’il souhaite effacer, environ 75%, n’a pas été modifié: il n’en conserverait qu’environ 1,3 milliard d’euros. En revanche, selon plusieurs sources, il leur a proposé de récupérer jusqu’à 20% du capital d’Atos en cas de redressement du groupe et au-delà d’un certain retour sur investissement pour lui.

Mercredi en fin de journée, plusieurs sources estimaient qu’Atos ne serait pas en position de trancher lors de son conseil d’administration du soir. Beaucoup parient sur un nouveau report à lundi prochain pour choisir entre David Layani et Daniel Kretinsky.

Matthieu Pechberty 
Journaliste BFM Business
.
https://www.bfmtv.com/amp/economie/entreprises/atos-pousse-ses-creanciers-a-choisir-entre-daniel-kretinsky-et-david-layani_AV-202406050795.html

=====

Restez automatiquement averti à chaque nouvel article du blog, au rythme maximal de 3 fois par semaine. Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER. Cliquez ici. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Nous utilisons un pluggin officiel WordPress agréé CNIL.

=====

Si vous avez subi d’énormes pertes sur Atos, sachez qu’une action en réparation est en cours de constitution sur le site Upra.fr (l’Union Pour la Réparation des Actionnaires), pour recouvrer une partie de vos pertes par voie de justice. Cette action sera totalement gratuite pour les plaignants car nous la ferons financer auprès de fonds spécialisés qui prendront un pourcentage en rémunération et l’UPRA ne vous demandera aucun paiement ni cotisation ou autres. À ce jour, plusieurs fonds ont fait part de marques d’intérêts, mais nous n’avons pas encore de réponse définitive. La réponse dépendra du nombre de personnes pré-inscrits et des comptes audités 2023.

Afin de ne pas déstabiliser la société, cette action ne visera ni Atos, ni ses dirigeants ou ex-dirigeants, mais uniquement ses auditeurs (commissaires aux comptes) en particulier DELOITTE supposé être le n°1 mondial de l’audit, mais que l’UPRA soupçonne avoir été très complaisante vis-à-vis d’Atos avec les règles comptables en vigueur, et leur reproche d’avoir fait manquer une chance aux actionnaires de ne pas acheter l’action quand elle était surcotée vis-à-vis de sa réelle valeur et d’avoir fait manquer une chance d’avoir vendu, quand la société s’effondrait et que la comptabilité ne reflétait pas cet effondrement, en particulier une absence totale de dépréciation d’actifs en 2022.

Je rappelle qu’à la publication d’un jugement qui dirait le contraire, Deloitte est supposé avoir certifié les comptes d’Atos de manière totalement sincère, et l’avis exprimé ci-dessous est l’avis de l’UPRA uniquement et reste à l’état de soupçons tant que nos preuves n’auront été validé par un juge.

Pour des raisons de coûts de procédure, elle est réservée aux personnes ayant subi des pertes supérieures à 10 000€, sinon les coûts judiciaires, avocats, expertises, etc… en millions d’euros seraient supérieurs à la perte et ne seraient pas rentables pour le fonds qui financera ce recours. Soyez assuré qu’il ne s’agit pas de snobisme, mais réellement de contraintes financières.

www.upra.fr

 

 

 

Be the first to comment on "Atos : Me Bourbouloux pousse les créanciers à choisir entre Daniel Kretinsky et David Layani [BFM Business]"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*